google-site-verification=SWh1Ypn81tCv7y64MzR6Mo3etuZkNe1ZzYP_2o6KW5M
Clinique vétérinaire
du Sablard


158, Avenue du Sablard
87000 - Limoges
Tél. : 05.55.30.70.10
Consultations sur RDV
8h30-12h / 14h-19h
Le samedi : 9h00-12h / 14h-19h
Service d'urgences assuré

Protéger votre chien contre les vers

Lutter contre les vers du chien ou du chat
Les parasites peuvent nuire à la santé de votre animal en l'affaiblissant, mais aussi en provoquant des dermatoses ou en lui transmettant certaines maladies.
 
Afin de protéger efficacement votre chien, votre chat, et votre famille, il est donc indispensable de traiter efficacement et régulièrement votre animal contre les parasites.
 
Les parasites internes sont fréquents chez les animaux : 90% des chiots ou chatons et 50% des adultes sont infestés par des vers intestinaux.
 

Comment savoir si votre animal est concerné ?

 
Certains signes doivent vous alerter :
- des troubles intestinaux chroniques (ballonnements, diarrhées,...),
- un amaigrissement, une fatigue inexpliqués,
- des signes de démangeaison anale : l'animal se déplace en se frottant l'arrière-train au sol ("signe du traîneau"),
- présence d'anneaux ou de vers dans les selles.
 
Dans de nombreux cas, l'animal peut être infesté sans présenter aucun symptôme. Il est donc préférable de traiter régulièrement votre compagnon, même s'il est en bonne santé.
 

Comment les vers se transmettent-ils ?

Chez l'animal, la contamination peut avoir différentes origines :
- ingestion de proies ou contact avec un congénère contaminés,
- chez les jeunes, infestation in utero ou lors de l'allaitement,
- par les puces. 
L'homme peut être infesté par contact avec l'animal (léchage, jeux, câlins,...), ou par contact avec un environnement souillé (bacs à sable, aires de jeux).

 
Les vers constituent-ils un danger ?

Les vers peuvent avoir de graves conséquences :
- chez le jeune animal : retard de croissance, ballonnements, diarrhées, voire occlusion en cas d'infestations massives, 
- chez l'adulte : troubles digestifs, amaigrissement.
 
Les vers sont également nuisibles pour vos proches : certains vers se transmettent à l'homme !
Les enfants sont particulièrement exposés, du fait de leur système immunitaire encore immature et de leur habitude de tout porter à la bouche. Certains vers, comme les larves d'ascaris, peuvent être à l'origine de troubles graves en parasitant le tube digestif mais aussi d'autres organes comme les yeux. Ils peuvent également engendrer des troubles respiratoires liés à certains vers ou migrations larvaires (Angio/aéluro strongylose)
 

Que faire pour protéger mon animal et ma famille ?

- vermifugez votre compagnon régulièrement : aujourd'hui, des comprimés appétent au goût de viande, ou encore des produits sous forme de pipettes à appliquer sur la peau, rendent la vermifugation plus facile, en une seule prise,
- Utiliser un vermifuge complet, efficace contre tous les types de vers (vers ronds, vers plats),
- Traiter tous les animaux du foyer en même temps, sans quoi ils risquent de se contaminer mutuellement.
- Aucun vermifuge n’a d’effet préventif, contrairement aux APE. Ils sont uniquement curatifs et doivent donc être administrés régulièrement. 
 

Quand vermifuger ?

- chiot ou chaton de moins d'un mois : à 15 jours puis à 1 mois,
- chiot ou chaton à partir d'un mois : tous les mois jusqu'à 6 mois,
- adulte : tous les 3 à 6 mois selon le mode de vie de l'animal,
- femelle reproductrice : 15 jours avant la mise bas, 15 jours après la mise bas, et 5 semaines après la mise bas,
N'hésitez pas à nous demander conseil !